Aline

Aline

  • La piste aux étoiles

Fiche technique

Titre en VF
Aline
Titre en VO
Aline
Année (copyright)
2020
Réalisateur(s) et acteurs principaux
Réalisatrice Valérie Lemercier, Acteurs, Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud, Roc LaFortune, Antoine Vézina, Jean-Noël Brouté, Pascale Desrochers, Stéphan Wojtowicz
Genre(s)
Biographie, Comédie dramatique
Thématiques
Juste un prénom, Biopic Music, Chanteurs, Familles nombreuses, Amour et différence d'âge, Vies de stars, Las Vegas, Films de 2020
Pays de production
France,  Canada
Durée
2 h 05 min
Résumé
Au Québec, une famille nombreuse, très portée sur la musique et les chansons, s'emploie à promouvoir la voix d'or de la petite dernière, Aline. Une cassette audio est envoyée à l'imprésario Guy-Claude Kamar et c'est le début d'une grande aventure, professionnelle et amoureuse. "Une fiction librement inspirée de la vie de Céline Dion."
IMDB

Mon avis

Le pari de Valérie Lemercier était gonflé et casse-gueule : s’inspirer de la vie de Céline Dion, à la frontière entre biopic et vision personnelle d’une vie de star ; être des deux côtés de la caméra ; avoir la responsabilité d’un gros budget… Le résultat est une très bonne surprise, qui évite de nombreux écueils pour trouver une tonalité originale. Aline ne donne ni dans l’hagiographie béate, ni dans la comédie moqueuse ou méchante, mais dans un étonnant registre d’empathie, d’ironie douce et d’humour décalé. À noter aussi que l’on peut aimer le film sans particulièrement aimer les chansons de Céline Dion. L’intérêt va au-delà : dans un côté “conte de fée” à la kitscherie assumée ; dans le portrait d’une femme simple devenue star internationale, “chanteuse populaire” et “femme ordinaire” (superbe dernière chanson du film, signée Robert Charlebois) ; dans la réflexion sur les illusions et désillusions de la célébrité ; dans ce quelque chose de formidablement naturel et trivial qui transpire sous le luxe et les artifices. L’ensemble est savoureux, drôle et touchant, ponctué de tubes de Céline Dion repris par la chanteuse Victoria Sio en doublage du playback de Valérie Lemercier, mais aussi d’autres tubes bien choisis, avec des effets hilarants (Nothing’s Gonna Change My Love For You, de Glenn Medeiros) ou mélancoliques (Going To A Town, de Rufus Wainwright). Cette dernière chanson accompagne la plus belle séquence du film où le personnage d’Aline déambule, fatiguée, dans les rues de Las Vegas, après avoir été confondue avec un sosie d’elle-même… Excellente idée. La performance d’actrice de Valérie Lemercier est bluffante. Et côté mise en scène, si tout n’est pas parfait, son énergie et sa dérision sont communicatives, dans un heureux mélange de réalisme et de fantaisie.

Frédéric Viaux (film vu le 07/12/2021)

Photo et bande-annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *