Histoire d’un regard

Histoire d'un regard

  • La piste aux étoiles

Fiche technique

Titre en VF
Histoire d'un regard
Titre en VO
Histoire d'un regard
Année (copyright)
2019
Réalisateur(s) et acteurs principaux
Réalisatrice Mariana Otero, Intervenants, Marjolaine Bachelot Caron, Ursula Duddy, Fiona Gallagher, John Hutton, Vincent Lemire, Dolores O'Grady, Robert Pledge, Diamantino Quintas
Genre(s)
Documentaire
Thématiques
Photographes et photographies, Filmer l'absence, Disparitions mystérieuses, Deuils, Mai 68, Guerre du Vietnam, Conflit nord-irlandais, Afrique noire, Regards sur Israël, Films de 2019
Pays de production
France
Durée
1 h 35 min
Résumé
En découvrant le travail de Gilles Caron, photojournaliste français disparu en 1970, au Cambodge, à l'âge de 30 ans, la documentariste Mariana Otero y trouve des résonances personnelles et décide d'enquêter sur l'histoire de cet homme. Ou plutôt sur l'histoire de son regard à travers les 100 000 photos qu'il a prises pour couvrir les grands événements des années 1960.
IMDB

Mon avis

Les films documentaires qui plongent dans l’œuvre de photographes ne sont pas légion. C’est déjà une bonne raison de voir ce film. Ensuite, il y a dans l’approche de Mariana Otero une conjonction d’histoires vraiment singulière et intéressante : l’histoire de Gilles Caron en écho à l’histoire de la réalisatrice (et ses réflexions sur le deuil, l’absence, le déchiffrage des images laissées) ; une histoire du regard du photographe dans une histoire mondiale tourmentée (guerre des 6 Jours, Mai 68, guerre du Vietnam, conflit en Irlande du Nord, famine au Biafra, guerre civile au Tchad…) ; et histoire d’un métier exigeant, photoreporter. Par ailleurs, la réflexion sur le travail de l’image, sa valeur artistique, historique, morale ou intime, est souvent passionnante et touchante. Petits bémols sur l’ensemble : une progression narrative un peu répétitive (grand reportage après grand reportage) et quelques longueurs ici et là (notamment sur le sujet israélien).

Frédéric Viaux (film vu le 17/02/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *