Key Largo

Key Largo

  • La piste aux étoiles

Fiche technique

Titre en VF
Key Largo
Titre en VO
Key Largo
Réalisateur(s) et acteurs principaux
Réalisateur John Huston, Acteurs, Humphrey Bogart, Edward G. Robinson, Lauren Bacall, Lionel Barrymore, Claire Trevor, Thomas Gomez, John Rodney, Harry Lewis, Dan Seymour, Marc Lawrence
Genre(s)
Drame, Thriller
Thématiques
Adaptations de pièces de théâtre, Hôtels, Ivresses et alcoolisme, Sur une île, Huis clos (ou presque), Gangsters, Veufs et veuves, Bateaux, Compositeur Max Steiner, Films de 1948
Pays de production
États-Unis
Année (copyright)
1948
Durée
1 h 40 min
Résumé
Un ancien commandant de l'armée américaine rend visite à la famille d'un de ses soldats, tué à la guerre. Le père et la femme de ce dernier tiennent un hôtel à Key Largo, une île de la Floride. Parmi les clients de cet hôtel, un certain Mr Brown, accompagné de quelques sbires, impose peu à peu une autorité qui ne présage rien de bon...
IMDB

Mon avis

C’est un film d’atmosphère, un huis clos étouffant où les tensions s’exacerbent à mesure qu’une tempête tropicale approche. Un peu comme dans certaines adaptations des pièces de Tennessee Williams. C’est d’ailleurs une pièce de théâtre qui est adaptée ici, de Maxwell Anderson. Comme souvent dans les films de John Huston (et de Richard Brooks qui cosigne le scénario), se joue un cas de conscience, celui d’un homme tiraillé entre lâcheté et héroïsme. Humphrey Bogart excelle dans l’expression de ce combat intérieur. Face à lui, Edward G. Robinson joue une nouvelle fois les gangsters impulsifs. Côté réalisation, la caméra cerne de près les visages et devient le sismographe des émotions des personnages, tous sur les nerfs. La scène finale, sur le bateau, clôt en beauté le drame, même si elle est un peu prévisible. Key Largo s’impose donc comme une œuvre de grande qualité. Un classique indémodable.
Oscar du meilleur second rôle féminin pour Claire Trevor en 1962. Directeur de la photographie : Karl Freund (La Momie, Les Mains d’Orlac…). Enfin, Key Largo est le quatrième et dernier film qui réunit le couple Bogart/Bacall, après Le Port de l’angoisse, Le Grand Sommeil et Les Passagers de la nuit.
Musique : Max Steiner.

Frédéric Viaux (film vu le 24/12/2008)

Votre avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *