Antonio de la Torre

Que Dios nos perdone

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des « Indignés » et à la visite imminente du Pape Benoît XVI. C’est dans ce contexte tendu que deux inspecteurs…