Les Yeux noirs

Oci ciornie

  • La piste aux étoiles

Fiche technique

Titre en VF
Les Yeux noirs
Titre en VO
Oci ciornie
Année (copyright)
1987
Réalisateur(s) et acteurs principaux
Réalisateur Nikita Mikhalkov, Acteurs, Marcello Mastroianni, Elena Sofonova, Vsevolod Larionov, Silvana Mangano, Marthe Keller, Paolo Baroni, Pina Cei, Isabella Rossellini, Chiara Mastroianni
Genre(s)
Comédie dramatique, Amour
Thématiques
Bateaux, Aristocratie et aristocrates, Séducteurs, Grandeur et décadence, D'après Anton Tchekhov, Adultères, Stations thermales et villes d’eau, Films de 1987
Pays de production
Italie,  URSS (Russie)
Durée
2 h 00 min
Résumé
Début du XXe siècle. Au cours d'un voyage sur un paquebot, un serveur italien raconte son histoire à un passager russe : son mariage avec une aristocrate, son arrivée dans une ville d'eau où il a rencontré une jeune Russe dont il est tombé éperdument amoureux. Après avoir succombé à ses avances, la belle s'en est retournée en Russie. Et le séducteur italien est parti à sa recherche...
IMDB

Mon avis

Charme suranné. Photo, décors et costumes très soignés. Le mode de narration fait penser à certaines nouvelles de Zweig, même si ce sont des textes de Tchekhov qui ont nourri le scénario (La Dame au petit chien, Ma femme, Jour de fête, L’Ordre d’Anna). La légèreté et la bouffonnerie du personnage principal (du moins à ses débuts) font sourire ; ses pérégrinations ont un petit côté amusant avant de se teinter de nostalgie. Le film navigue entre truculence et lyrisme amer, ainsi qu’entre une « italianité » et une « russitude » malheureusement un peu appuyées. De ce tableau à traits forcés, l’émotion profonde ou subtile peine à jaillir. Sauf à la fin où souffle l’esprit tchekhovien des occasions manquées, de l’amour envolé, de la faiblesse humaine. Côté interprétation, Marcello Mastroianni en fait beaucoup mais convainc (Prix d’interprétation à Cannes en 1987), à l’inverse d’Elena Sofonova, peu naturelle et doté d’une voix assez désagréable.

Frédéric Viaux (film vu le 03/07/1997, revu le 12/06/2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *